diabète alimentation

Diagnostiqué diabétique, en quoi mon alimentation va changer ?

Vous venez d’apprendre que vous avez un diabète de type 2 ?

Voici quelques conseils diététiques qui vous aideront à adopter les bons réflexes alimentaires pour associer plaisir et équilibre !

 

Avec un diabète, l’alimentation est avant tout équilibrée : pas question de se priver ou de fixer des interdits inutiles, il faut apprendre à mieux manger !

 

1er réflexe : Consultez régulièrement votre médecin ou votre diététicien pour le suivi de votre diabète et de votre alimentation.

 

2ème réflexe : « Dans votre assiette ».

Attention : manger mieux ce n’est pas manger moins ! Il est conseillé de faire 3 repas par jour en évitant les grignotages.

  • Privilégiez les produits céréaliers complets et les légumes, car ils sont riches en fibres, ralentissent l’élévation de la glycémie et limitent l’absorption des graisses. Concrètement, ayez toujours dans votre assiette 2/3 de légumes et 1/3 de féculents pour accompagner votre poisson ou viande.
  • Mangez du poisson gras (maquereaux, sardines, saumon…) au minimum 2 fois par semaine, pour leurs graisses bénéfiques au système cardiovasculaire.
  • Choisissez les matières grasses de bonne qualité, plutôt crues que cuites, comme l’huile de colza, d’olive et de noix et limitez les acides gras saturés (présents dans le beurre, la crème fraiche, les charcuteries grasses, le fromage…).
  • Malgrés les idées reçues, le sucre et les desserts sucrés ne sont pas interdits quand on a un diabète, mais ayez simplement en tête de les consommer à la fin des repas plutôt qu’en prise isolée. Veillez à vous faire plaisir de temps en temps, cela permet de ne pas vous sentir privé et d’inscrire ces changements dans la durée.
  • Côté boisson une seule est indispensable : l’eau ! Attention aux jus de fruits et boissons sucrées qui sont très riches en sucre (même sans sucres ajoutés). L’alcool est à consommer occasionnellement et avec modération.

 

3ème réflexe : Bougez ! L’activité physique quotidienne est indispensable pour aider à réguler la glycémie (Découvrez nos astuces pour bouger sans y penser).

 

Au rayon plats cuisinés

N’hésitez pas à lire les tableaux d’informations nutritionnelles pour vous assurer que le plat est :

  • peu gras (moins de 6 g pour 100 g).
  • contient peu de sucres (moins de 3 g pour 100 g).
  • apporte assez de glucides complexes et un minimum de fibres (3 g pour 100 g).



Chez Fleury Michon, c’est le cas par exemple des Courgettes farcies et semoule méridionale et du Chili con carne et riz.

pouzauges vendée engagement responsable rse groupe fleury michon manger mieux mission projet

Sensibles à la question d’éducation à la prise en charge du diabète, nous soutenons aussi l’association « Enfance, adolescence et diabète » pour permettre aux enfants et ados de grandir et vivre avec un diabète dans la société d’aujourd’hui.

génération manger mieux convictions fleury michon

Nos convictions

Parce que nous n’avons rien à cacher, Fleury Michon vous invite à venir vérifier par vous-même ce que nous mettons déjà en œuvre pour vous aider à manger mieux.

Des questions sans réponse?

Cet article ne répond pas à toutes vos questions ?

Barbara répond à toutes vos questions nutrition.