« Les produits industriels sont bien trop salés ! »

Pour vous aider à manger mieux chaque jour, nous œuvrons depuis 1999 pour réduire la teneur en sel de nos produits, sans compromis sur le goût et la sécurité !
Suivant
sel réduit engagement fleury michon venez vérifier

Haro sur le sel : les raisons d’un engagement fort

Le saviez-vous ?

Plus de 80% de ce sel vient en fait des aliments eux-mêmes, le reste étant du sel ajouté à la cuisson ou dans l’assiette. Or, s’il est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, le sel, en excès, augmente le risque d’hypertension et de maladies cardio-vasculaires. Face à cet enjeu de santé publique, nous nous sommes engagés à réduire le sel dans nos produits pour que manger rime toujours avec plaisir et santé.

« Il faut de la mesure en toutes choses » disait Horace

Ainsi en est-il pour le sel ! Alors que les recommandations du Programme National Nutrition Santé préconisent un apport en sel ne dépassant pas les 6 g par jour (l’OMS va jusqu’à conseiller 5 g/j), les Français en absorbent en moyenne 8,5 g par jour (Source : ANSES).

Suivant
depuis 1999 engagement sel réduit fleury michon venez vérifier

Des efforts qui s’inscrivent dans la durée

Une démarche initiée en 1999...

Dès 1999, nous avons initié une démarche nutritionnelle volontaire pour diminuer entre autre la quantité de sel dans nos produits et ainsi atteindre la « juste dose » alliant équilibre et goût. En 2002, nous avons été les premiers à proposer une gamme de charcuteries à teneur réduite en sel de 25% (par rapport à la moyenne de la catégorie).

... qui continue aujourd'hui

Au fil des ans, nous avons continué à agrandir notre gamme de charcuteries à teneur réduite en sel (nous avons 35 références en 2016), tout en maîtrisant et en réduisant la teneur en sel de nos produits standards (charcuteries, plats cuisinés, surimis). Nous poursuivons cet effort au quotidien pour aider chacun à maîtriser au mieux sa consommation en sel.

Suivant

Moins de sel mais pas moins de goût !

Notre secret ?

Les épices, les aromates et les légumes, ainsi que des fonds de sauce et des bouillons « maison » entrant dans la préparation de nos jambons et de nos plats cuisinés. La preuve que « moins de sel » ne signifie pas « moins de goût » !
Le tout bien sûr, sans utiliser de sel de substitution, ni d’arômes artificiels, ni d’exhausteurs de goût.

Notre approche du goût se veut naturelle.

C’est dans cet esprit que nos chef-cuisiniers ont retravaillé les recettes de nos produits pour diminuer l’utilisation du sel tout en préservant leur goût.

Suivant

Toujours moins de sel dans nos recettes !

Et concrètement ?

Nos plats cuisinés (280 g), contiennent l’équivalent de 2 pincées de sel (1 pincée de sel = 1 g de sel) soit 33 % des Apports Quotidiens Recommandés (AQR = 6 g/jour) pour un adulte. La teneur en sel de nos plats cuisinés a baissé de 19 % entre 2007 et 2015.

Et aussi...

Au rayon charcuterie cuite, la teneur moyenne en sel est de 1,7 g pour 100 g (soit 12% en moins par rapport à 2012). Au final, il y a moins d’une pincée de sel dans une tranche de jambon (0,7g par tranche de 40g).

Et grâce à la gamme de charcuterie à teneur réduite en sel, entre 2002 et 2015, 202 tonnes de sel ont été supprimées, soit le poids de 7 baleines à bosse !

Côté Surimi, nous proposons depuis 2011 des bâtonnets de surimi -25% de sel.

Suivant

Nos autres actions

Plutôt que de longs discours, nous vous invitons à venir vérifier par vous-mêmes ce que nous mettons déjà en œuvre pour vous aider à manger mieux chaque jour :