Candice Guelton diététicienne fleury michon en réunion avec un chef cuisinier R&D

Une offre Restauration Santé en phase avec vos exigences !

Des interrogations sur les plats de notre gamme Restauration Santé ou sur la façon dont vous allez pouvoir les utiliser dans votre établissement?

Candice Guelton, notre diététicienne Restauration Santé, vous répond.

 

 

médecin lisant une prescription

Proposez-vous des plans de menus adaptés aux différents régimes prescrits ?

« Oui, affirme Candice Guelton. Notre offre permet de répondre à 80 % des régimes prescrits en établissements de santé.

Ma mission est de conseiller et d’accompagner les diététiciennes et les ingénieurs restauration quant à la façon optimale d’utiliser nos plats cuisinés Santé en fonction des régimes et des préférences alimentaires de leurs patients. Ensemble, nous mettons ainsi en place des solutions répondant à leurs besoins : cela va de la substitution de plats selon le régime ou les préférences alimentaires du patient, à la conception globale de plans de menus complets pouvant aller jusqu’à 4 semaines. »

ingrédients pour la préparation d'un plat cuisiné

Est-il possible de connaître la composition détaillée de vos plats ?

« Bien sûr ! Cela fait partie de mes missions. Depuis le lancement de notre gamme en 2011, nous avons élaboré plus d’une centaine de recettes afin de satisfaire aux spécificités de plus d’une dizaine de régimes. Il existe par ailleurs une fiche technique pour chaque plat recensant notamment les ingrédients utilisés, les allergènes présents et leurs valeurs nutritionnelles. »

> Retrouvez la fiche technique associée à chaque recette sur la page du produit recherché. Par exemple pour la recette « poulet sauce colombo riz aux petits légumes », rendez-vous ici : https://www.fleurymichon.fr/produit/poulet-sauce-colombo-riz-aux-petits-legumes 

Un chef cuisinier en R&D Fleury Michon

Faites-vous évoluer les recettes de vos plats ?

« Rien n’est figé ! Nous veillons à améliorer nos plats en continu afin qu’ils répondent à l’évolution des besoins et attentes des patients pour les aspects visuels et gustatifs mais aussi des diététiciens et ingénieurs restauration dans le cadre de leur pratique professionnelle.

Ainsi en 2017, nous allons mettre en avant l'allégation « riche en protéines », sur nos recettes existantes répondant aux contraintes de cette allégation nutritionnelle (minimum 12% de l'énergie du produit est apporté par des protéines). Cette gamme pourra répondre aux besoins spécifiques des patients dénutris ou atteints d’un cancer ou ayant un besoin accru de cicatrisation.

Par ailleurs, nous souhaitons faire labelliser par l’Association Végétarienne de France, nos plats dépourvus de viande et de poisson répondant à leurs exigences.

Enfin, conformément à notre volonté de limiter l’utilisation des additifs dans nos produits, nous sommes engagés dans une démarche de suppression des gommes de guar et xanthane de tous nos plats d’ici juillet 2017. »