logistique rejoignez-nous fleury michon groupe

Nos actions pour améliorer la vie de nos salariés au travail

Dans le cadre de la charte des engagements PNNS signée en 2011 et du programme Harmonie Mutuelle, Fleury Michon a créé une multitude d’actions destinées à améliorer le quotidien de ses salariés.

Un florilège d’actions en faveur du bien-être au travail

Cap sur l’équilibre alimentaire

Fleury Michon s’engage auprès de ses salariés pour mettre en œuvre sa philosophie : aider les hommes à manger mieux chaque jour. L’entreprise organise des animations sur l’équilibre alimentaire (petits déjeuners pédagogiques, menus équilibrés au restaurant d’entreprise) et dispense de précieux conseils sur les produits de saison, le rythme des repas… Elle donne aussi des fruits bio locaux et propose des encas à base de fruits et de céréales dans ses distributeurs automatiques. 8 salariés sur 10 bénéficient ainsi d’un suivi nutritionnel et 350 consultations diététiques ont été financées par la mutuelle d’entreprise.

 

Le sport à l’honneur

Création d’une communauté sport, organisation de journées « Sportez vous bien ! » et d’un marathon, diffusion de films de prévention, soutien des sportifs déjà engagés… Fleury Michon multiplie les initiatives pour encourager ses salariés à pratiquer un sport au sein de l’entreprise ou ailleurs. Cette promotion de l’activité physique – source de bénéfices individuels (bien-être, meilleure santé, anti-stress…) et collectifs (cohésion de groupe, dépassement de soi, motivation…) – est un des axes forts de son programme en faveur du bien-être de ses salariés.

Le bien-être au travail, une attention du quotidien

Nous passons un tiers de notre journée au travail. Aussi est-il essentiel qu’il soit vécu dans les meilleures conditions possibles. Chez Fleury Michon, cela se traduit par des interventions de kinésithérapeutes délivrant leurs conseils sur les gestes et postures à privilégier pour protéger son dos. Des séances de sophrologie, qui aident à être plus à l’écoute de son corps, sont aussi proposées. Ces conseils dépassent le périmètre de l’entreprise qui relaie les messages de santé publique quant à la nécessité de faire, a minima, 30 minutes d’exercice physique par jour.