moins additifs plus cuisine démarche réduction additifs

Les additifs : une réduction amorcée dès 1999

Attentifs à l’évolution des connaissances scientifiques comme aux attentes de nos consommateurs, nous nous sommes volontairement engagés à supprimer les additifs superflus de nos produits dès 1999.

Une démarche ancrée dans notre culture

Bien sûr, l’utilisation des additifs dans les aliments est règlementée et contrôlée au niveau européen. Mais chez Fleury Michon, nous nous sommes fixé pour objectif de nous rapprocher au plus près des ingrédients que chacun peut trouver dans son placard pour mettre au point nos recettes. Ce qui explique que nous évitons d’utiliser les additifs dès que possible.

Depuis 2004, nous avons supprimé certains additifs potentiellement allergisants. Et depuis 2010, nous préparons notre surimi sans sorbitol, glutamate, ni polyphosphates. Nous avons aussi supprimé le sel nitrité de nos blancs de volailles.

Et pour la conservation de nos jambons de porc, nous appliquons la règlementation la plus exigeante : celle applicable aux produits biologiques.

Aujourd’hui, nous utilisons moins de 30 additifs dans nos produits sur plus de 300 autorisés en Europe.
Et nous poursuivons nos efforts : en 2015, nous avons exclus les additifs pouvant contenir des nanoparticules.

démarche réduction additifs nutrition fleury michon

Moins d’additifs, plus de cuisine !

Pour atteindre nos objectifs, nous avons simplement fait confiance à nos chefs-cuisiniers !

Avec une bonne dose de savoir-faire, des bouillons de légumes maison, des épices, des aromates et d’autres astuces de cuisson, ils ont réussi à supprimer les additifs de la grande majorité de nos recettes tout en réveillant leurs saveurs !

Et s’ils s’avèrent indispensables à la sécurité, la conservation ou la tenue du produit, notre ambition est d’utiliser une vingtaine d’additifs seulement, sur la base de ceux autorisés dans les produits d’origine biologique et/ou destinés aux nourrissons.

En pratique : la suppression des additifs allergisants

Dans notre charte nutritionnelle, nous nous sommes engagés à supprimer les additifs potentiellement allergisants de nos recettes. Pour nous guider, nous travaillons en étroite collaboration avec des associations de patients : l’AFDIAG, et dès 2003, l’Association Française pour la Prévention des Allergies, l’AFPRAL, qui nous a d’ailleurs distingués pour cette démarche.

C’est ainsi que dès 2004, tartrazine, graine de caroube, antioxydant BHA, glutamate et bien d’autres ont disparu de nos produits.