Fleury Michon et le PNNS : nos engagements pour Manger Mieux

Des engagements officiels pour des résultats concrets

Parce que l’alimentation est un déterminant majeur pour améliorer la santé des Français, le PNNS (Programme National Nutrition Santé), initié en 2001 par le Ministère délégué à la santé, encourage les entreprises à améliorer la qualité nutritionnelle de leurs produits.

 

Pourquoi Fleury Michon s’est-il engagé auprès du PNNS ?

"Nourrir les gens n’est pas anodin et une entreprise comme la nôtre a un vrai rôle à jouer aux côtés des pouvoirs publics dans l’alimentation et la santé de nos consommateurs, tout comme dans celles de nos salariés" relève Barbara Bidan, notre Directrice Santé et alimentation durable.

Nous engager durablement auprès du PNNS répond à notre ambition de proposer une alimentation équilibrée alliant plaisir et santé. C’est pourquoi nous œuvrons depuis plus de 15 ans pour réduire la teneur en sel et en matières grasses de nos produits et apporter des informations accessibles à nos consommateurs, le tout en préservant le goût. Et tout ça, de façon officielle !

jambon paris -25% sel nutrition pnns manger mieux fleury michon

Résultat de notre engagement auprès du PNNS dans nos produits de charcuterie

Depuis notre premier jambon à teneur réduite en sel, en 2002, notre démarche de réduction du sel dans nos produits de charcuterie est continue. Nous avons ainsi obtenu une baisse de la teneur en sel de nos jambons et rôtis de 12% entre 2009 et 2015 en application de la charte signé auprès du PNNS et poursuivons nos efforts.

Nous avons aussi élargi notre gamme de produits de charcuterie à teneur en sel réduit (-25% de sel par rapport à la moyenne de la catégorie). Elle compte désormais une vingtaine de références parmi lesquelles des aiguillettes de poulet, du surimi, des lardons…

> En savoir plus sur notre démarche de réduction du sel

Résultat de notre engagement auprès du PNNS dans nos plats cuisinés

A travers nos 2 chartes d’engagements de progrès nutritionnel, nous nous sommes également fixés des objectifs ambitieux pour faire évoluer nos plats cuisinés. Au programme ? Absence d’huiles hydrogénées dans nos ingrédients et nos recettes, réduction des acides gras saturés et de la quantité de sel, augmentation de la teneur en fibres dans nos recettes, le tout en évitant les additifs et en exploitant notre cœur de métier : la cuisine.

Le résultat : nous vous proposons davantage de plats cuisinés sources de fibres, nous avons réduit de 20% en moyenne le sel et vous ne trouverez jamais d’huile de palme et d’huiles hydrogénées dans les listes d’ingrédients.